Login
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
621 articles réservés aux adhérents

Les CPGE ATS « économie et gestion »

Le mercredi 28 octobre 2015.

I. Historique :

Les écoles du haut enseignement commercial ont développé leur recrutement au niveau bac+3/4, par des concours spécifiques permettant d’intégrer le cursus en seconde année de ces écoles. Ces concours sont ouverts aux étudiants titulaires d’un diplôme bac+3 minimum visé par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Dès lors qu’une proportion croissante de diplômés à bac+2 (BTS et DUT) demande des poursuites d’études dans le haut enseignement commercial, l’idée d’une expérimentation d’un parcours CPGE dédié à ces étudiants s’est imposée, soutenue notamment par l’objectif de faire progresser la mixité sociale dans le recrutement de ces écoles.

La première expérimentation date de 2008. En 2014, 8 classes ATS sont recensées, et 12 en 2015. La classe préparatoire ATS répond au cahier des charges suivant :

- elle ouvre toujours sur un double parcours simultané CPGE/université, conçu et organisé entre les deux partenaires, pour servir la double finalité de préparation des concours et de certification de L3, dans le cursus correspondant de l’université partenaire ;
- elle accueille des étudiants issus des différents BTS du domaine de l’économie et gestion, des IUT et aussi des étudiants de niveau L2 validé dans le champ disciplinaire ;
- en donnant accès à des concours d’entrée en seconde année des Écoles Supérieures de Commerce, elle permet un parcours en séquence, sans allongement, et offre l’opportunité d’envisager une poursuite d’études en école sur la base d’un contrat d’apprentissage.
- elle permet également aux étudiants de rejoindre un Master dans une filière universitaire

II. L’ARRÊTÉ DU 5 MAI 2015 : application à la rentrée 2015

Outre celui de donner aux classes ATS économie-gestion une existence réglementaire, le présent arrêté a également pour objet de les doter d’un cadre approprié : objectifs de formation, organisation des études, grille horaire, durée des interrogations orales.

A. Objectifs de formation de la classe préparatoire ATS économie-gestion

La finalité principale des classes préparatoires ATS économie-gestion est de permettre à des étudiants titulaires d’un BTS ou d’un DUT, une poursuite d’études par la réussite aux concours d’admission parallèle d’une école supérieure de management ou par l’intégration dans un master universitaire, via l’obtention de la licence 3. Il s’agit de sécuriser le parcours des étudiants vers cet objectif par la mise en place d’une pédagogie adaptée à la poursuite d’études de haut niveau : ouverture culturelle, accompagnement méthodologique, élaboration par l’étudiant de son projet professionnel, accompagnement personnel au travers d’interrogations orales. Ce dispositif d’études s’intègre dans le processus de Bologne (LMD) et dans le continuum lycée-licence.

Ces classes contribuent à diversifier l’origine des étudiants dans l’enseignement supérieur, permettant ainsi une ouverture sociale, par la réduction des disparités sociales, mais aussi territoriales. Dans cet objectif, le recrutement d’étudiants titulaires de BTS ou de DUT doit être privilégié, et notamment d’étudiants titulaires d’un baccalauréat professionnel ou technologique.

La classe ATS économie-gestion poursuit trois objectifs principaux :

- assurer un accompagnement aux étudiants pour leur permettre une intégration réussie dans le système universitaire (obtention de la licence, poursuite d’études de niveau master). Cela nécessite le développement de nouvelles compétences relevant de la maîtrise de certaines méthodologies et l’approfondissement de concepts fondamentaux en économie et gestion ;
- préparer aux concours d’admission en deuxième année des écoles supérieures en management et aux épreuves de sélection des Masters universitaires le cas échéant ;
- approfondir le projet de chaque étudiant, afin de favoriser une meilleure insertion dans la vie professionnelle par la mise en adéquation du cursus choisi avec les objectifs professionnels.

B. Organisation pédagogique du cursus en classe préparatoire ATS économie-gestion

1 - Conventionnement avec une université partenaire

Le lycée accueillant une classe préparatoire ATS économie-gestion établit une convention avec une université partenaire, afin de permettre à tous les étudiants recrutés dans cette classe de valider une licence.
Cette convention précise la coresponsabilité dans les enseignements et dans la validation de la licence : les universités valident une partie des crédits ECTS associés à la licence suivie en conformité avec la convention, le reste des crédits étant homologué au sein même des lycées sur la base des notes obtenues lors des évaluations écrites et orales.
L’organisation pratique du suivi des cours découle directement de la mise en place de la convention.

2 - Les principes de l’organisation pédagogique

Les étudiants bénéficient d’une double inscription, à l’université, en L3, et au lycée, en CPGE ATS économie-gestion. Le partage des disciplines enseignées entre l’université et le lycée est opéré en fonction des besoins requis pour les épreuves des concours et la préparation de la L3. Les partenariats sont réalisés avec des L3 relevant des domaines de l’économie-gestion ou de l’administration économique et sociale.
Du côté de l’université, les étudiants suivent les cours prévus dans la convention avec les autres étudiants de L3 et, selon les cas, peuvent être rassemblés dans des groupes de TD spécifiques.
Au lycée, ils sont encadrés comme peuvent l’être des élèves de CPGE « classiques », interrogations écrites et orales comprises.
La règle est une organisation souple et adaptable d’un semestre à l’autre, en fonction du calendrier et de la semestrialisation universitaire (démarrage précoce en CPGE, éventuellement compensé par un allègement lors des périodes des contrôles ponctuels ou terminaux à l’université).

C - Convention de partenariat pour les classes préparatoires ATS économie-gestion :

a. Objet  : La présente convention a pour objet de définir les modalités de coopération entre les établissements signataires.

b. Répartition des enseignements : L’université et le lycée arrêtent conjointement la répartition des unités d’enseignement et de l’octroi des crédits ECTS.

c. Organisation pédagogique : Les étudiants de la classe préparatoire suivent les unités d’enseignement dans les deux établissements selon la répartition des unités d’enseignement et les modalités pédagogiques respectives.

Afin d’optimiser l’organisation pratique des enseignements, les deux établissements s’engagent à se concerter chaque semestre pour la mise en œuvre des emplois du temps.

d. Évaluation : Les étudiants de la classe préparatoire sont soumis aux modalités de contrôle des connaissances communes à l’ensemble des étudiants pour les matières enseignées à l’université. Dans les autres matières, les notes obtenues au lycée seront prises en compte selon des modalités propres à l’université. Le proviseur du lycée communique les notes nécessaires à l’évaluation des étudiants de classe préparatoire à la fin de chaque semestre.

Si un étudiant inscrit en classe préparatoire n’obtient pas son semestre à la première session, il est soumis, pour la seconde session, au régime commun des étudiants de l’université.

À l’issue de la formation, une commission bipartite (lycée/université) est constituée pour examiner les résultats obtenus par les étudiants de la CPGE ATS économie-gestion.

Le redoublement au sein de ce parcours L3 sera soumis à l’avis de l’équipe pédagogique de la licence à l’issue des délibérations d’examen.

e. Inscriptions : La double inscription des étudiants est obligatoire : en CPGE ATS économie-gestion au lycée, d’une part, et en troisième année de licence à l’université, d’autre part.

Les étudiants admis en classe préparatoire selon des procédures propres au lycée ne sont pas soumis aux conditions générales d’origine géographique et de préinscription télématique à l’université fixées pour l’ensemble des candidats.

Les étudiants admis en CPGE ATS économie-gestion doivent s’inscrire en licence en adressant leur demande accompagnée d’un justificatif de leur inscription définitive en classe préparatoire au lycée.

D. Horaire hebdomadaire de l’année d’études en classe préparatoire ATS économie-gestion pour la partie des enseignements dispensés en lycée (enseignement hebdomadaire élève)

Intitulé des cours Nombre hebdomadaire d’heures
Langues étrangères dont :
- anglais (dont 1 h de TD) : 3
- au choix : LV2 ou approfondissement en anglais : 2
5
Culture générale 3
Mathématiques 1,5
Économie - droit 3,5
Gestion (dont 1h de TD) 3,5
Accompagnement méthodologique 2
Option [1]
au choix parmi :
- Approfondissement en économie
- Approfondissement en droit
- Approfondissement en gestion
- Management d’une entreprise d’hôtellerie-restauration
- Marketing
1,5
Total hebdomadaire élève 20 heures

E. Durée hebdomadaire des interrogations orales dans la classe préparatoire ATS économie-gestion

Anglais Langue vivante étrangère 2 ou approfondissement
d’anglais
Option [2] Accompagnement méthodologique
10 minutes 5 minutes 5 minutes 5 minutes

III. Fonctionnement des classes ATS :

Selon une enquête effectuée par le groupe économie et gestion de l’inspection générale en avril 2014, les étudiants sont titulaires essentiellement d’un BTS ou d’un DUT : pour l’année 2013-2014, 66% des étudiants proviennent d’un BTS, 24% d’un DUT et 10% d’autres parcours L2 (université ou CPGE).

Toutes les classes permettent la validation d’une licence : les universités valident entre 40 et 70 % des 60 ECTS de la L3, le reste des crédits étant homologué au sein même des lycées sur la base des notes obtenues lors des évaluations écrites et orales.

Recrutement : Selon les cas, le recrutement est opéré par le lycée seul ou par les deux partenaires dans le cadre d’une commission de recrutement idoine. Le recrutement est toujours large, académique ou interacadémique.

Statut des enseignants : Les enseignants intervenant dans ces classes ont des statuts différents : toutes disciplines confondues, près de la moitié a été nommée sur un poste spécifique CPGE (avec une prédominance en économie-gestion).

RÉSULTATS : Les étudiants ont un taux de réussite à la L3 excellent (96%) qui s’accompagne dans les deux tiers des cas de l’obtention d’une mention.

Les sortants s’orientent soit vers les écoles de management (via les concours d’entrée en seconde année), soit vers une poursuite en master universitaire (dans des filières plus ou moins sélectives : master de droit ou IAE... ). Les résultats des promotions sorties de 2008 à 2013 montrent que 66% sont concernés par le premier cas et 28% par le second. Les quelques rares étudiants qui ne parviennent pas à obtenir la licence intègrent une école de management en première année.

Pour l’APHEC

Nicole EPARVIER, professeure d’économie et de droit

Jean-Louis CHAUVE, professeur de management

Notes

[1L’étudiant choisit une option parmi celles proposées dans l’établissement. Chaque établissement devra proposer au moins 2 options.
À cette grille, vient s’ajouter une plage horaire de 3 ou 4 heures par semaine pour réaliser des devoirs surveillés.

[2Au choix parmi : approfondissement en économie ; approfondissement en droit ; approfondissement en gestion ; management d’une entreprise d’hôtellerie-restauration ; marketing.


Création de site internet & référencement internet & référencement naturel : www.impaakt.fr