Login
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
942 articles réservés aux adhérents

Lettre adressée à Luc Chatel le 9 décembre 2009 / SES et mathématiques en Terminale ES

Le mercredi 9 décembre 2009.

Lettre adressée à Luc Chatel le 9 décembre 2009

SES et mathématiques en Terminale ES

APHEC

Association des professeurs des classes préparatoires économiques et commerciales

Paris, le 3 décembre 2009

Philippe HEUDRON, Président de l’APHEC

Isabelle WAQUET, Vice-présidente de l’APHEC, Voie Économique

à

Monsieur Luc CHATEL, Ministre de l’Éducation nationale

Objet : Demande d’audience

Monsieur le ministre,

Nous avons pris connaissance du projet de grille horaire des nouvelles classes du cycle terminal de la série ES et notre association s’inquiète des retombées négatives de ce projet sur la voie économique des classes
préparatoires économiques et commerciales.

Depuis la réforme des classes préparatoires en 1995, la voie économique qui accueille à plus de 95% des bacheliers ES a fait preuve d’un dynamisme certain. Les étudiants de cette voie représentent aujourd’hui 45% des effectifs des classes préparatoires économiques et commerciales et accèdent sans problème aux grandes Écoles de commerce. Ce succès correspond à la volonté des Écoles de diversifier leur recrutement en permettant aux meilleurs élèves de chaque série du baccalauréat d’accéder à des formations de haut niveau. Il s’explique par la qualité de la formation dispensée en première et terminale ES et par la continuité entre les enseignements proposés dans le secondaire et en classe préparatoire.

Le projet de réforme risque de remettre en cause la réussite des bacheliers ES aux concours des grandes Écoles de commerce et, plus largement, aux formations d’excellence de l’enseignement supérieur, ce qui irait à l’encontre de la volonté ministérielle de rééquilibrer les bacs S, ES et L et de mieux préparer les bacheliers à la
poursuite de leurs études.

Par rapport à la grille horaire actuelle, nous souhaitons attirer votre attention sur les deux points suivants.

- L’horaire de sciences économiques et sociales diminue d’une heure en terminale alors que le programme d’« analyse économique et historique des sociétés contemporaines » en classe préparatoire s’inscrit dans le prolongement de cet enseignement.
- L’option « mathématiques » de deux heures en première disparaît. En terminale, un enseignement optionnel de « mathématiques appliquées » d’une heure trente seulement (deux heures actuellement) est proposé en concurrence avec l’« économie approfondie ». Or, il n’est pas possible de suivre avec profit des études d’économie sans un excellent niveau de mathématiques.

Les concours des Écoles de commerce nécessitent une formation de qualité en sciences économiques et sociales et en mathématiques. Une revalorisation de l’horaire de ces deux disciplines nous semble donc
indispensable ainsi que la possibilité de suivre, en terminale, un enseignement de « mathématiques appliquées » et un enseignement d’« économie approfondie ». Cette possibilité aurait le mérite de ne pas engendrer de coût supplémentaire et d’offrir aux futurs économistes et managers une formation solide, adaptée aux exigences des
concours des Écoles de commerce.

Nous vous prions de croire, Monsieur le ministre, en nos sentiments très respectueux et dévoués.

Philippe HEUDRON

Isabelle WAQUET


Création de site internet & référencement internet & référencement naturel : www.impaakt.fr